Dông Hoi et les grottes les plus surnaturelles

Nous prenons le train pour Dong Hoi, 3eme classe, banc en bois, ventilateur.

DSC 4203 DSC 4210.

Hotel trouvé, nous cherchons l’endroit recommandé pour nous restaurer et c’est avec une joie immense que nous délectons les fameuses galettes de Huê.

Dông Hoi est une petite ville de pêcheurs, avec quelques cratères de bombes parsemées sur le chemin. Nous remontons la rivière après une longue attente devant un cordonnier. Les arçons étaient fascinés.

DSC 4211 DSC 4213

Un petit détour par la boulangerie et la vie est belle.

DSC 4220

Le lendemain nous organisons une excursion pour les tunnels de Vinh Môc, apres avoir bien expliqué á Oskar l’intérêt. La condition était que si il ne voulait pas y aller nous n’irons pas. Mais il s’est avéré que ce fut un moment parfait.

Les garçons ont été très impressionnés.

Un peu d’histoire:

En juin 1965, le village de Vinh Môc fut totalement détruit par les bombardements américains. Pour survivre, les habitants ont dû construire un extraordinaire système de tunnel permettant d’habiter 82 familles (300 personnes),  mais aussi d’assurer la production de guerre. Le complexe comprend des dizaines de souterrains creusés a une profondeur de 10 m, puis 18 puis 27. Ils constituaient une véritable ville, avec des salles de réunions, des chambres, un hôpital, où 17 enfants ont vu le jour, des cuisines avec un système étonnant pour que la fumée ne se détecte pas.

Nous avons eu la chance d’avoir fait la visite avec le gardien du musée, nait dans les tunnels. Il ne pouvait pas parler mais il faisait des commentaires en gesticulant les bras et pointant du doigt. Son visage s’illuminait de joie á chaque fois que nous comprenions.

Je ne peux qu’être en admiration par l’ingénuité de ces villageois. La consécration d’avoir creusé ces tunnels dans un sol en argile afin de survivre et ce sans aucune victime est poignante.

DSC 4232 DSC 4237 DSC 4239 DSC 4240 DSC 4242 DSC 4246 DSC 4249 DSC 4250 P1050696 DSC 4258 DSC 4273 DSC 4296

Scooters loués, nous partons ce matin pour les fameuses grottes de Phong Nha.P1050733

La vue est fantastique mais un peu dangereuse pour s’arrêter toutes les 5 minutes. P1050735

Nous devons prendre un bateau pour nous rendre dans la grotte. Creusée par la rivière Chai, la grotte s’étend sur des kms et plus on s’enfonce dans les profondeurs, plus le paysage devient spectaculaire.

DSC 4303 P1050743 P1050748 DSC 4320

P1050759 P1050765 P1050772 DSC 4361

DSC 4368 DSC 4404 DSC 4458 DSC 4461

DSC 4518 je dois vraiment m’arrêter car il y a une autre grotte à voir, encore plus belle.

De retour sur les scooters nous trouvons, non s’en mal, les grottes du paradis et l’opportunité de prendre des photos sur la route.

DSC 4552 DSC 4557 DSC 4562 DSC 4564

DSC 4566

Découverte en 2005, elle a finalement était ouverte au public en 2011 et est la plus longue grotte d’Asie. Il faut prendre un buggy ou marcher plus de 2 km et ensuite rejoindre la grotte en grimpant 500 marches.

Puis nous sommes accueillis par une toute petite ouverture et la descente sur des escaliers en bois. La vue est incroyable. Plus on descend plus mon souffle est coupé par la beauté de ce spectacle qui s’étire devant moi.

Je ne peux qu’essayer d’imaginer la sensation que les gens qui ont découverts cette grotte ont pu avoir.

J’en ai les larmes aux yeux et la chaire de poule.

DSC 4573 DSC 4582 DSC 4590 DSC 4607 DSC 4609 DSC 4614 DSC 4638 Si nous avions été tout seul cela aurait été encore plus magique mais les vietnamiens sont des gens très bruyants surtout quand ils rencontrent des petits garçons européens aux cheveux blonds et aux yeux clairs. Mais à la fin de notre parcours nous réussissons à voler quelques minutes de silence, et quel plaisir intense.

Il est tard, il fait presque nuit et il commence à suinter….le retour sur les scooters se fait très rapide surtout qu’il pleut bien maintenant, et nous sommes heureux de retourner à notre petit resto pour encore des crêpes Hoi An.

Nous partons aujourd’hui pour Ninh Binh avec un bus de nuit alors nous errons sur la plage et les rues alentours, à profiter du soleil qui a pointé son nez.

DSC 4717 DSC 4718 DSC 4724 DSC 4728

et en chemin nous venons nez à nez, ou presque, avec un limule

DSC 4734 DSC 4738 DSC 4740 DSC 4741 et un indien DSC 4747 et sa tribu DSC 4760 DSC 4764

Advertisements
  1. Leave a comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: