Thé, scones, fraises et chapati aux Cameron Highlands

Dire au revoir à Connie et al était plus difficile qu’on ne le pensait. Le Step Inn va être vraiment plus calme sans nous maintenant.

DSC 0003 P1030073

Dernier roti aux oeufs, paratas et riz/dhal sur feuille de bananier dans notre petit resto Indien et nous voila partis pour les Cameron Highlands.

La route pour y accéder est comme celle des Alpes, sinueuse et longue.

Avec un peu d’imagination, on se croirait en Ecosse. L’architecture des maisons, n’est pas sans rappeler l’Angleterre. La ville principale, Tanah Rata, a conservé un peu de son charme colonial mais des constructions massives font leur apparition. Tanah Rata est aussi le point de départ pour de belles excursions dans les Highlands et les plantations de thé.
Les Cameron Highlands sont aussi une région agricole, on y trouve des plantations de fraises, de légumes et de rosiers.

P1030084

Il fait froid quand nous arrivons dans la petite ville de Tanah Rata et les polaires sont vraiment les bien venues. Surpris, le bus de Daniel’s lodge vient nous chercher et l’accueil est plus ou moins chaleureux. Le management pensait accueillir 5 adultes dans les dortoirs et non 3 enfants, j’ai l’impression d’être vu comme une insensée, enfin.

DSC 0007

Diner aux chinois, nous mettons les enfants au lit et J et moi restons en bas sur la terrasse à papoter et organiser la suite du périple. Le froid me saisie et il faut que j’aille me coucher. Je mets beaucoup de temps à me réchauffer trop même à mon gout, mais enfin, je me laisse emporter dans les bras de Morphée.

Le pauvre Mateo se réveille vers 7 heure, frigorifié et nous nous réchauffons tous les 2.

Petit dêj maison et nous essayons de trouver le moyen le moins cher pour découvrir les Highlands et se sera taxi.

Nous trouvons un chauffeur de taxi extra, fier de son patrimoine et qui nous explique beaucoup sur l’histoire des Highlands et du thé.

D’abords le jardin de roses et autres fleurs.

DSC 0008 DSC 0009 P1030091 DSC 0012

DSC 0016 DSC 0025

Puis nous allons voir les abeilles, malheureusement il n’y avait personne pour nous montrer le processus de la fabrication de miel mais nous marchons le long des ruches et évitons d’écraser les abeilles au passage.

P1030109 P1030111 DSC 0042 DSC 0043 Notre abeille à nous.

Puis enfin les plantations de thé.

Endroit merveilleux, les champs de thé sont impressionnants; des kilometres et kilometres de plants de the, à perte de vue.

DSC 0046 La feuille de thé est beaucoup plus épaisse que je ne l’imaginai, en effet on dirai plus une feuille de laurier, DSC 0051 et la fleur est très belle, toute blanche et d’un parfum très agréable, DSC 0050. Notre chauffeur de taxi nous amène dans une des usines et nous découvrons comment le thé est fabriquè.

Tout d’abords, après la cueillette, les feuilles sont déposées sur une grande plaque toute la nuit pour le séchage, ensuite elles sont nourris par un tube dans un rouleur pour les écraser.

DSC 0057

Une fois ce processus terminé, elles fermentent. La fermentation, ou plus exactement l’oxydation, est un processus chimique naturel dans lequel les enzymes dans les feuilles sont exposées à l’oxygène. Cette étape critique dans la fabrication prend environ 2 heures, pendant lesquelles la saveur et l’arôme caractéristique sont développés.

DSC 0061 Les feuilles fermentées sont introduites dans des machines à travers lesquelles l’air chaud est passé à des températures approchant les 100 degrés C. Cela stoppe l’action de fermentation, le jus cristallise, transformant ainsi les feuilles dans leur forme familière, noire et sèche.

DSC 0066

Après le séchage, le thé est classé selon la taille des particules suite à un passage à travers une série de tamis vibrants.
Les tiges et les fibres sont également extraites.
Chaque grade de thé a sa propre densité et caractéristiques de goût.

Voila, maintenant vous savez tout ou presque sur la fabrication de thé selon BOH, Best OF Highland, pratiquant depuis 1927.

Nous avons dégustés le top du thé accompagné d’un gâteau au citron, de sablés ou de gâteau au chocolat, même Oskar a gouté au thé et l’a trouvé très bon.

DSC 0088 DSC 0093

Nous retournons à Daniel’s lodge remplis d’images, d’odeurs et de souvenirs.

Notre diner sera au tout petit resto Indien en bas de la rue pour les meilleurs chapatis jamais mangé, 8 au total, un vrai délices à 80 cents chacun.

Au lit repus et heureux, demain nous partons pour Taiping…

Advertisements
  1. #1 by sonja on November 13, 2011 - 9:26 am

    vos photos sont magnifique, quelle plaisir de vous suivre sur votre voyages, j’ai l’impression d’être un peu avec vous comme ça, mais on est avec le cœur, gros bisous

  2. #2 by connie on November 21, 2011 - 11:34 am

    we miss you guys we still keep on talking about all of you from the day you left till today…..we really miss all your laughter,,,,hugs and kisses to all of you especially the three heros………..we really miss them….take care and pls do keep in touch…….

    • #3 by 5onajourney on November 21, 2011 - 11:43 am

      Thanks Connie,
      We miss you all too. After your wonderful hotel and welcoming hospitality all other hostels have a great deal to live up to!!
      The three heroes are doing well, and were really good on today’s journey from Penang to Krabi in Thailand. They all send hugs and kisses.
      J & T xxx

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: